Purificateurdair.com

La qualité de l’air, une préoccupation des Français

Sortie de toit d'une cheminée en activité
La pollution de l’air est-elle seulement dangereuse à l’extérieur ?
L’air que nous respirons au quotidien joue-t-il un rôle sur notre santé ?
Comment être sûr de bien respirer dans la rue, au travail ou à la maison ?

     Toutes ces questions sont devenues en quelques années essentielles pour de nombreux Français. Comment leur donner des réponses satisfaisantes et où trouver les bonnes informations ? Airvia Medical éclaire votre lanterne.

Quand la recherche permet de décomposer ce que nous respirons

Chaque jour, nous inhalons entre 10 000 à 20 000 litres d’air, composé à 99% en moyenne d’oxygène et d’azote. Mais que se passe-t-il lorsque cet air contient des polluants ? Quel est leur impact ?

Les progrès scientifiques des 50 dernières années en matière de qualité de l’air ont été fulgurants. Ils sont le résultat d’avancées chimiques, physique et mathématiques, mais découlent aussi de la multiplication des pathologies respiratoires sur notre territoire.

Le site du gouvernement, et plus exactement les pages du ministère de la santé dédiées à la pollution de l’air, annonce :

« La pollution de l’air est un mélange complexe et en constante évolution de divers éléments chimiques, biologiques et physiques pouvant être toxiques pour l’homme… Elle résulte de réactions chimiques se produisant dans l’atmosphère entre les polluants dits « primaires » (particules, oxydes d’azote, oxydes de soufre…), directement émis par les sources de pollution et eux-mêmes à l’origine de la formation de polluants dits « secondaires » (ozone, particules…) »

En effet, la recherche médicale a démontré l’impact de la qualité de notre air sur notre santé. Le 23e congrès de pneumologie qui se tenait en janvier à Marseille a par exemple annoncé que la pollution de l’air était l’un des trois principaux facteurs de maladies respiratoires en France. Nous savons même identifier avec précision quel type de pollution, de quelle taille et de quelle forme, atteint plus directement notre corps.

Schéma relatif à la pénétration des particules dans l’organisme

Schéma relatif à la pénétration des particules dans l’organisme (réalisé sur la base d’un dessin du Dr J. Harkeman) - Source : site internet de l’ANSP

Pollution intérieure et extérieure, même combat ?

La pollution atmosphérique est la plus simple à comprendre car elle résulte des diverses émissions polluantes des usines, des transports, des produits agricoles… Elle est visible et parfois même odorante. Contre cette pollution, à notre échelle de particulier, nous ne pouvons pas grand-chose. Prendre un moyen de transport peu gourmand en CO2 et avec de faibles émissions polluantes est déjà un geste honorable.

Bord d'une route

Pourtant, il existe une pollution contre laquelle nous devons nous prémunir, et dont nous sommes les seuls responsables : la pollution de notre air intérieur. De multiples polluants peuvent être dispersés au sein de nos logements via les matériaux de construction, colles, peintures, ameublement et produits de décoration, appareils à combustion, tabagisme, produits d’entretien…

Face à une pollution intérieure clairement identifiée et aux dégâts qu’elle provoque, les Français commencent à faire plus attention à la qualité de leur air intérieur. Les médias nous expliquent comment assainir notre air, les étiquetages changent et la commission européenne légifère. Des termes tels que « Composés Organiques Volatiles » ou « émission de particules fines » entrent dans notre champ lexical.

Étiquetages émissions dans l'air intérieur

Comment trouver plus d’information sur l’air que vous respirez ?

En France, c’est par exemple en combinant données météorologiques, hygrométrie et chiffres des stations de mesure de la qualité de l'air que l’Etat parvient à annoncer de futurs pics de pollution. C’est aussi grâce à ces chiffres que les municipalités peuvent prendre des mesures et lancer des messages d’alerte, comme pour le bassin de Lyon Nord-Isère le 21 janvier dernier.

Les particuliers peuvent aller consulter les indices de pollution de l’air de leur ville sur des sites internet dédiés : Meteofrance.fr, air-lr.org ou encore Prevair.org

Concernant la qualité de leur air intérieur, ils doivent veiller à aérer régulièrement leur logement, 10 minutes matin et soir étant un idéal. Un purificateur d’air peut être installé pour filtrer toutes les particules fines et dépolluer l’air, avant de le réinjecter dans la pièce.
(Source images : PixaBaY )