Purificateurdair.com

Purificateur d’air, même le métro parisien s’y met !

Purificateur d’air, même le métro parisien s’y met !

La purification de l’air en France devient un enjeu de santé publique majeur. Alors que les professionnels n’étaient sensibilisés à la qualité de l’air que dans le monde médical ou le secteur tertiaire, ce sont désormais toutes les entreprises et les collectivités qui se penchent sur la question.

Le métro parisien étant un lieu confiné et pollué, la RATP a choisi d’entamer une phase de test en installant des purificateurs d’airs dans la station « Alexandre Dumas », sur la ligne 2.

Rame de métro

Quand la pollution de l’air parisien mobilise les autorités

La région Ile-de-France avait annoncé en octobre dernier le lancement de son plan d’action « Changer d’air en Ile-de-France », et avec lui, le déblocage d’un million d’euros pour le projet « Innovons pour l’air de nos stations », afin de trouver comment purifier l’air du métro à Paris et en banlieue. En effet, entre la pollution urbaine, les travaux souterrains et les émissions de particules fines directement liées au système de freinage des trains, l’air du métro et du RER parisien devient de plus en plus irrespirable.

C’est le Squales, le système de Surveillance de la Qualité de l’Air et de l’Environnement Souterrain publie régulièrement les résultats de ses trois laboratoires d’analyse situés dans les stations Châtelet (ligne 4), Franklin Roosevelt (ligne 1) et Auber (RER A). Aux heures de pointe, des pics à plus de 1000 microgrammes de PM10 par mètre cube d’air ont déjà été enregistrés dans la station Chatelet, alors que le seuil recommandé par les autorités est de 80 microgrammes. Une catastrophe pour les usagers et tous ceux qui travaillent dans les stations, et plus largement dans les souterrains du métro parisien. Ces chiffres sont directement mis en rapport avec le nombre croissant de Français atteints d’asthme et autres maladies respiratoires chroniques.

Passagers métro

Dépolluer l’air du métro avec un purificateur d’air, expérimentation en cours

Ainsi, le 6 juin dernier, après des semaines d’appel d’offres et de questionnements, ce sont donc deux imposants purificateurs d’air qui ont été installés sur la Ligne 2, dans la station de métro Alexandre Dumas, du XXème arrondissement. Les deux imposants purificateurs d’air mesurent 3mx2m de hauteur et peuvent purifier en une heure seulement 7.500 m3 d’air.

Purificateur d'air pour métro

C’est le département « Air » du groupe mondial Suez, subventionné par la région, qui est venu installer ces deux purificateurs d’air qui fonctionnent par ionisation. Dans ce dispositif nommé pour l’occasion « ip’Air », la polarité des particules fines est inversée grâce à l’ionisation positive, et sont -dans le cas de ce purificateur d’air- précisément attirées par une plaque. Cette dernière fonctionne comme « un aimant à particules » selon les propos du directeur du pôle Air à Suez, Jérôme Arnaudis, et finalement recueillies comme de la poussière.

Purificateur d’air dans le métro, de grandes espérances

Les purificateurs d’air qui sont entrés en fonctionnement pour la fête de la musique vont œuvrer et être régulièrement entretenus pendant les 6 prochains mois. Grâce à des mesures régulières du Squales, et à des outils de mesure internes, l’opération sera étendue ou non à d’autres stations de métro.

Rame de métro

La présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse a également expliqué qu’elle attendait beaucoup de cette expérimentation, précisant que les systèmes de purifications de l’air pourraient être installés dans d’autres lieux publics, tels que les maisons de santé, les crèches et les établissements scolaires. Une question reste en suspens pour la mairie de Paris et la région Ile-de-France : comment détruire ou valoriser les particules fines collectées par ce dispositif géant ?

Enfin, un autre projet conduit par La société française Air Liquide, et lui aussi subventionné par le projet « Innovons pour l’air de nos stations », devrait prochainement permettre l’installation de purificateurs d’air électrostatiques dans une autre station.

AIRVIA Medical se réjouit que les systèmes de purification de l’air arrivent enfin dans les lieux publics en France.

Laisser un commentaire