Vous êtes artisan ou commerçant ? La région IDF offre une subvention à hauteur de 50%

Purificateurdair.com

Un purificateur d’air pour diminuer le risque d’infection à la COVID-19 sur son lieu de travail

Un purificateur d’air pour diminuer le risque d’infection à la COVID-19 sur son lieu de travail | Purificateurdair.com

La rentrée approche... Les restrictions en termes de télétravail deviennent de moins en moins fermes et la piste du retour dans des lieux de travail est privilégiée par de nombreuses entreprises face à cette épidémie du COVID-19. 

Cependant, certaines réticences se font ressentir de la part des employeurs mais aussi des salariés. Quelles seront les nouvelles mesures à suivre ? Les gestes barrières seront-t-ils respectés ? Qu’en sera-t-il de la sécurité générale des collaborateurs sur leur lieu de travail ? Quels sont les appareils adaptés pour lutter contre le virus et ses variants ?

Un purificateur d’air : la solution ?

Qu’est-ce qu’un purificateur ? Un purificateur d’air permet de filtrer l’air intérieur, chez soi comme au bureau. Sa principale action est de capter la pollution ambiante afin d’améliorer la qualité de l’air. Ceci permet de, non seulement, limiter la propagation des particules fines et polluants chimiques, mais aussi des allergènes et prévient ainsi les problèmes d’asthmes et d’allergie liés à la qualité de l’air chez les personnes à risque. 

L’efficacité des filtres HEPA et des rayons UVC à respectivement capturer et détruire le coronavirus lorsqu’il est présent dans l’air

Vous vous posez sans doute la question, mais quelle est l’efficacité d’un purificateur face aux germes et, en particulier, face à la COVID-19 ? L’efficacité des filtres HEPA et des rayons UVC à respectivement capturer et détruire le coronavirus lorsqu’il est présent dans l’air a été démontrée par de nombreuses études. C’est pourquoi ces deux technologies sont au centre des recommandations de nombreux professionnels de la santé.

AIRVIA Medical, entreprise française, propose des modèles de purificateurs d’air haut de gamme pouvant être installés sur un lieu de travail. Nos modèles AERO 100 et PRO 150 permettent de couvrir respectivement une surface de 100m2 et 150m2. Les purificateurs combinent 8 technologies de filtration dont un filtre HEPA H13, un filtre au charbon actif, des rayons UVC ou encore un ionisateur.

Les technologies des purificateurs d'air AIRVIA MEDICAL

Ce n’est pas tout, nos purificateurs d’air AIRVIA Medical utilisent également deux technologies qui ont également le potentiel d’agir contre le coronavirus : la photocatalyse et l’ionisation avec des résultats intéressants notamment sur le virus de la grippe.

Une efficacité constatée sur le lieu de travail

Afin de se rendre compte de l’efficacité d’un purificateur d’air sur le lieu de travail, Octopus Lab (société française spécialisée dans la prévision de la qualité de l'air intérieur dans les bâtiments) a réalisé une étude afin de quantifier l’impact de nos purificateurs d’air sur la transmission du virus et sur le taux de particules fines dans des scénarios concrets et réalistes. Plusieurs facteurs ont été étudiés lors de cette étude : l’émission du virus, le devenir du virus dans l’environnement intérieur, l’exposition de l’occupant au virus ou encore l’effet du virus sur l’organisme.

Deux scénarios ont été étudiés, l’un dans un réfectoire d’une superficie de 200m2 ainsi que dans un espace open space de 80m2.

Étude Octopus

Dans un réfectoire de 200m2 :

Avec deux purificateurs allumés et afin de couvrir la superficie totale de 200m2, on constate une forte baisse et rapide du taux de particules PM1 dans l’air dès l’allumage des purificateurs. Effectivement, le taux se stabilise près de 0 après environ une heure. 

Au niveau du risque d’infection à la COVID-19, on constate une baisse jusqu’à 40% du risque d'infection grâce à l’utilisation des purificateurs d’air lorsque ces derniers sont en marche. 


Dans un espace open space de 80m2 :

En fonction du nombre de purificateurs installés et de la vitesse sélectionnée, les résultats ne sont pas les mêmes. Cependant, on constate une forte baisse et rapide du taux de particules PM1 dans l’air dès l’allumage des purificateurs, le taux se stabilise près de 0 en quelques minutes lors de l’utilisation de deux appareils ou d’un seul appareil en débit élevé. Le taux de pollution remonte à partir de 18h, une fois les purificateurs éteints.

Pour ce qui est du risque d’infection à la COVID-19, une baisse jusqu’à 40% du risque d'infection est constatée grâce à l’utilisation des purificateurs d’air quand le port du masque n’est pas obligatoire. Lorsque le port du masque est obligatoire, on note une baisse jusqu’à 90%. L’obligation du port du masque est inévitable afin de garantir une meilleure sécurité dans les espaces intérieurs comme les bureaux. 


Open Space de 80m2 avec port du masque de 9h à 18h :


Vous l’aurez compris, cette étude a permis de mettre plusieurs points en lumière quant à l’utilisation d’un purificateur d’air sur un lieu de travail.

Efficacité des purificateurs contre le coronavirus
  • Les purificateurs AERO 100 et PRO 150 se révèlent efficaces pour diminuer le risque d’infection à la COVID-19, lorsque leur utilisation se fait dans le respect de la surface conseillée.
  • La filtration particulaire est la plus efficace des technologies étudiées.
  • Le fonctionnement des purificateurs après le départ des collaborateurs permet une décroissance du SARS-CoV-2 en phase aérienne extrêmement rapide, et assure d’avoir des concentrations quasiment nulles si la pièce est ré-utilisée.
  • Le nettoyage des surfaces reste important, tout comme les autres gestes barrières (distanciation et port du masque).

Pour accéder à l’étude détaillée, n’hésitez pas à consulter cet article.