Purificateurdair.com

Qu’est-ce que les Composés organiques volatils (COV) ?

Les COV, ou « Composés Organiques Volatils » sont des éléments organiques qui se retrouvent très souvent sous forme gazeuse dans l’atmosphère. Dangereux, ils contribuent à la dégradation de la qualité de notre air ambiant et sont à la fois nocifs pour notre santé et pour l’environnement.

Une ville vue du ciel

À cet effet, les COV sont soumis à des réglementations de plus en plus strictes, encadrant leurs émissions et leur composition. Nous voyons la mention « COV » sur de plus en plus de produits vendus dans le commerce : peintures, meubles, tapis…

Comme leur nom l’indique, les COV sont extrêmement volatils et invisibles à l’œil nu. Qu’est-ce qui les compose exactement, et comment peut-on s’en protéger ?

Composés Organiques Volatils : de quoi s’agit-il ?

L’appellation « COV » est le nom générique donné à toutes les molécules renfermant un atome de carbone caractérisées par une extrême volatilité. Une molécule est dite « volatile » quand elle passe facilement de l’état liquide à l’état gazeux et vice versa.

Les COV font partie des « gaz à effet de serre », qui participent au réchauffement climatique. Leur volatilité leur permet de se propager plus ou moins loin de leur lieu d'émission, avec des conséquences plus ou moins lourdes sur notre santé en fonction de leur composition.

Une statue allongée sur le sol

Les COV naturels et non dangereux

Les COV sont naturellement présents sur notre planète, sans pour autant être tous nocifs. On en trouve dans les forêts, autour des volcans et à travers de nombreux processus de fermentation par exemple.

On estime que 90% des composés organiques volatils sont produits de façon organique, donc naturelle, et plus ou moins lentement biodégradables par les bactéries, les champignons, les plantes, l’ozone ou les UV.

Les COV anthropiques, ou catastrophe humaine

Cependant, la plupart des COV proviennent actuellement de l’activité humaine… Entre transports routiers, ferroviaires, maritimes et aériens, monde de la construction et produits chimiques, la liste est longue. Le secteur résidentiel et l’industrie sont aussi deux gros producteurs de COV puisqu’on en retrouve dans les peintures, les encres, les colles, le chauffage domestique, les insecticides, les solvants… Enfin, l’agriculture intensive actuellement pratiquée, avec ses engrais, ses procédés de combustion ou encore de méthanisation, accentue le phénomène.

Caractéristiques techniques des COV

Un Composé Organique Volatil est composé :

Les solvants, les diluants, les dégraissants, les conservateurs… Tous ces COV sont produits par l’homme, qui ne semble pas correctement mesurer leur impact.

Depuis 1996, deux mesures européennes s’appliquent aux COV : la directive 1996/61/CE harmonise les règles d’autorisation et de contrôle des installations industrielles à fort potentiel de pollution, tandis que la directive 1999/13/CE concerne cette fois aussi les particuliers puisqu’elle contrôle les taux de COV dans tous les produits utilisant des solvants organiques.

Une femme qui respire

Les COV, attention danger !

Il est désormais très difficile pour les hommes d’échapper aux émissions de COV. Ce sont pourtant ces composés organiques volatils qui sont directement responsables du nombre croissant de maladies respiratoires chroniques, et de la montée en puissance des allergies dans les grandes villes (gaz d’échappement) et les campagnes (pesticides). Parmi les COV les plus préoccupants figurent le formaldéhyde, les solvants organiques, les éthers de glycol, et les hy drocarbures, qui sont cancérogènes.

Une salle à mangerDans les secteurs de la décoration et de l’ameublement, les consommateurs sont appelés à vérifier les taux de COV indiqués sur leurs produits. Certains meubles peuvent en effet émettre des COV et du formaldéhyde pendant plusieurs jours, voire semaines, en raison principalement des colles et des panneaux de particules utilisés pour leur fabrication.

Un purificateur d’air est aujourd’hui le seul dispositif capable d’emprisonner et de détruire les COV.

En savoir plus