Purificateurdair.com

Fonctionnement des purificateurs d'air AIRVIA contre les coronavirus

Avertissement : Il est à rappeler que les purificateurs d'air ne sont en aucun cas une solution miracle ou tout-en-un pour combattre à lui seul le coronavirus ou tout autre épidémie. Si l’utilisation de nos appareils permet d’assainir efficacement l’air d’une pièce, cela n’empêche en aucun cas la transmission du virus par d’autres moyens. Les précautions d’hygiène habituelles demeurent donc de mises : se laver régulièrement les mains, porter un masque, ne pas se toucher le visage, éviter les grands rassemblements ou un contact prolongé avec des personnes malades, etc. Plus d'informations ici.


Coronavirus

Caractéristiques biologiques

Le COVID-19 ou SARS-CoV-2 est une maladie respiratoire infectieuse transmise par un virus qui mesure¹ environ 125nm, soit 0,125 µm. Pour comparaison, voici la taille de germes communs :

Modes de transmission du coronavirus

A l’heure actuelle la transmission du COVID-19 a été établie via trois voies différentes³. Les voici par ordre de prépondérance :

1. Par contact des muqueuses du visage (yeux, nez, bouches) avec des mains ou surfaces contaminées.

2. Par des projections de gouttelettes de 0,5 à 60 µm4 lorsque l’on parle, tousse, éternue ou se mouche.

3. Par voie aérienne via des aérosols (moins prépondérant) par la parole, la respiration, etc.

Filtre HEPA H13

Définition

HEPA est un sigle qui signifie « filtre à air à haute efficacité ». C’est une norme, définie par les standards européens5 EN 1822 et EN ISO 29463, qui désigne tout filtre pouvant filtrer au moins 99,97 % des particules de diamètre supérieur ou égal à 0,3 µm (0,3 microns), en un seul passage.

Afin d’obtenir la certification HEPA, un filtre passe un test « DOP » (Dispersed Oil Particulate). Celui-ci utilise des particules d’huile (de 0,3 µm) pour évaluer le taux de filtration.

On dénombre ainsi 5 classes de filtre HEPA selon le taux d’efficacité :

AIRVIA Medical utilise exclusivement des filtres HEPA H13. S’il existe des filtres légèrement plus performants (gain de 0,05%) comme le HEPA H14 ou les filtres ULPA, ceux-ci ralentissent le débit d’air purifié et sont donc contre-productifs pour aspirer rapidement et efficacement les gouttelettes et aérosols.

Quels filtres pour filtrer quoi ?

Source de l'image : stopauxparticules.fr

Mécanismes de filtration

Il existe trois mécanismes de filtration6,7 différents qui permettent au filtre HEPA d’intercepter les particules :

Filtration des particules de 0,01μm

Bien qu’il soit souvent affirmé que les filtres HEPA ne sont capables de capturer que des particules de 0,3 μm ou plus, ceci n’est absolument pas vrai. Cette affirmation erronée est basée en partie sur une mauvaise compréhension du fonctionnement des filtres HEPA. Si la norme HEPA distingue les particules de 0,3 μm, c’est parce que celles-ci sont – de manière certes contre-intuitive – les plus difficiles à filtrer. C’est pour cette raison que 0,3 microns est utilisé comme repère pour mesurer l'efficacité des filtres HEPA.

Cependant, les particules jusqu’à 0,01 μm sont bel et bien capturées par un filtre HEPA. Une étude de la NASA8 en 2016 l’a très clairement démontré. Celle-ci a montré que les filtres HEPA sont très efficaces à la fois pour capturer un pourcentage extrêmement élevé de nanoparticules, ainsi que les particules plus grosses supérieures à 0,3 μm.

Pour comparaison, les masques FFP2 actuellement préconisés sont normés afin de filtrer au moins 94% des aérosols et particules ayant un diamètre moyen de 0,6 (avec une variation de 0,1 à 1 μm)9 . Un filtre HEPA H13 offre donc une filtration supérieure à un masque FFP2.

Stérilisation par rayons UVC

L’effet germicide des rayons UVC est connu depuis plus d’un siècle et a même valu un prix Nobel de médicine à Niels Finsen en 1903. Les rayonnements UV – invisibles à l’œil nu – sont utilisés dans la stérilisation de l’eau comme de l'air. Ceux-ci endommagent l’ADN des germes (bactéries, virus et même moisissures) et permettent de les inactiver.

La longueur d’onde 254nm (UVC bas spectre) est celle qui a été la plus étudié pour son efficacité contre les virus. C’est celle qu’AIRVIA Medical utilise dans ses purificateurs. Son efficacité contre toute sorte de germes a été établie par des centaines d’études à travers le monde10 . Cette longueur d’onde a notamment été testée contre la famille du coronavirus et les virus aéroportés en général11, et également sur le virus du SARS12,13 et le MERS14 en particulier.

A savoir que le génome du COVID-19 partage 80% de ressemblance avec celui du SARS15,16 .

Une étude américaine va également dans le sens de l’efficacité de ces rayons UVC contre le COVID-1917 .

Une étude de Harvard18 en 2007 a clairement démontré l’efficacité du rayonnement UVC de 254nm, et ce indépendamment de la taille du virus.

Tous les éléments vont donc dans le sens de l’efficacité complète de ces rayons pour inactiver le COVID-19.

Il est à rappeler que la lampe UVC est utilisée avant tout pour stériliser les filtres et l’intérieur des purificateurs d’air AIRVIA Medical. Le flux d’air étant généralement trop rapide pour à la fois stériliser l’air et maintenir un débit efficace de purification de l’air.

Conclusion

L’efficacité des filtres HEPA et des rayons UVC à respectivement capturer et détruire le coronavirus lorsqu’il est présent dans l’air ne fait pas de doute et c’est pourquoi ces deux technologies sont au centre des recommandations de nombreux professionnels de la santé.

En sus de ces technologies, nos purificateurs d’air AIRVIA Medical utilisent également deux technologies qui ont également le potentiel d’agir contre le coronavirus : la photocatalyse19,20 et l’ionisation21,22 avec des résultats intéressants notamment sur le virus de la grippe. Des études plus poussées sont requises avant de pouvoir affirmer leur efficacité ou non.


Sources :
  1. Fehr A, Perlman S. (2015). Coronaviruses: an Overview Of Their Replication and Pathogenesis. Retrieved from source.
  2. Zhu N, Perlman S, Oxley T, Mehra M, Zagury-Orly I, Schwartzstein, R. (2019). A Novel Coronavirus from Patients with Pneumonia in China. China Novel Coronavirus Investigating and Research Team- NHC Key Laboratory of Biosafety. Retrieved from source.
  3. Ganyani T, Kremer C, Dongxuan C, Torneri A, Faes C, Willinga J, Hens N. (2020, March). Estimating the Generation Interval For Covid-19 Based on Symptom Onset Data. Retrieved from source.
  4. Tang JW, Li Y, Eames I, Chan PK, Ridgway GL. (2006, August). Factors Involved in the Aerosol Transmission Of Infection and Control Of Ventilation in Healthcare Premises. Retrieved from source.
  5. High efficiency airfilters (EPA, HEPA and ULPA). (2009, November). Retrieved from source.
  6. The National Academic Press. (2006). Reusability of Facemasks During an Influenza Pandemic. Retrieved from source.
  7. Fiolet T. (2020, April). Covid-19 Kit De Survie Pour S'y Retrouver : Symptômes, Tests, Traitements Et Dynamique De L'épidémie. Retrieved from source.
  8. Perry JL, Agui JH, & Vijayakumar R. (2016, May). Submicron and Nanoparticulate Matter Removal by HEPA-Rated Media Filtersand Packed Beds of Granular Materials. Retrieved from source.
  9. Balty, I. (2003, February). Appareils de protection respiratoire et métiers de la santé. Retrieved from source.
  10. Kowalski W, Bahnfleth W, Raguse M, Moeller R. (2019). The Cluster Model of Ultraviolet Disinfection Explains Tailing Kinetics. J Appl Microbiol 128,1003-1014.
  11. Walker CM, Ko G. (2007). Effect of ultraviolet germicidal irradiation on viral aerosols. Environ Sci Technol 41,5460-5465.
  12. Duan SM, Zhao XS, Wen RF, Huang JJ, Pi GH, Zhang SX, Han J, Bi SL, Ruan L, Dong XP. (2003). Stability of SARS Coronavirus in Human Specimens and Environment and its Sensitivity to Heating and Environment and UV Irradiation. Biomed Environ Sci 16,246-255. Retrieved from source.
  13. Darnell MER, Subbarao K, Feinstone SM, Taylor DR. (2004). Inactivation of the coronavirus that induces severe acute respiratory syndrome, SARS-CoV. J Virol Meth 121,85-91.
  14. Keil SD, Bowen R, Marshner S. (2016, November). Inactivation of Middle East respiratory syndrome coronavirus (MERS-CoV) in plasma products using a riboflavinbased and ultraviolet light-based photochemical treatment. Retrieved from source.
  15. Fisher D, Heymann D. (2020). Q&A: The novel coronavirus outbreak causing COVID19. BMC Med 18,57.
  16. NCBI. (2020). Base de donnée génétique. Retrieved from source.
  17. University of California – Santa Barbara. (2020, April). Ultraviolet LEDs prove effective in eliminating coronavirus from surfaces and, potentially, air and water. Retrieved from source.
  18. McDevitt JJ, Lai KM, Rudnick SN, Houseman EA, First MW, Milton DK. (2007, January). Characterization of UVC Light Sensitivity of Vaccinia Virus. Retrieved from source.
  19. Nakano R, Ishiguro H, Yao Y, Kajioka J, Fujishima A, Sunada K, Minoshima M, Hashimoto K, Kubota Y. (2012, August). Photocatalytic inactivation of influenza virus by titanium dioxide thin film. Retrieved from source.
  20. Hajkova et al. (2007). Photocatalytic Effect of TiO2 Films on Viruses and Bacteria.
  21. Hagbom M, Nordgren J, Nybom R, Hedlund KO, Wigzell H, Svensson L. (2015, June). Ionizing air affects influenza virus infectivity and prevents airborne-transmission. Retrieved from source.
  22. Pollard, E. (1954). The Act of Ionizing Radiation on Viruses. Advances in Virus Research 2, 109-151. Retrieved from source.
x